Vous êtes ici

"Valerio ADAMI à cent mètres du centre du monde"

Samedi 24 Janvier 2015 - Dimanche 05 Avril 2015
Valerio ADAMI
  • Peintre italien né à Bologne en 1935, Valerio Adami est un peintre majeur de la Nouvelle Figuration. Il vit à Paris, mais travaille régulièrement en Italie. Il se forme à l'académie des Beaux-Arts de Milan (1951-1954) avant de s’installer en France où il commence à exposer ses travaux

    Très influencé par les cultures occidentales et orientales, ses peintures ont souvent trait à la littérature, la poésie et le voyage. On reconnaît une œuvre d'Adami aux couleurs vives et acidulées qu'il utilise ainsi qu'aux aplats contournés de noir, rappelant le style de la bande-dessinée. La couleur devient son plus fort symbole et lui confère le rôle de remplir l'espace par saturation, figurant l'absence de doute et d'inachèvement. Il lui donne donc une dimension psychologique, tout en évitant de tomber dans le réalisme.

    En 1957, à Milan, il réalise sa première exposition personnelle. Ces œuvres sont grandement inspirées par Roberto Matto, artiste peintre qu'il rencontre peu de temps auparavant, lors d'un voyage à Paris. A partir de cette période, l'artiste alterne entre Milan et Paris où il rencontre de nombreux artistes mais se met également en tête de conquérir le monde: il fait donc de nombreuses expéditions notamment en Amérique du Sud, au Mexique, en Israël et en Inde. Ces nombreux séjours se retrouvent dans un grand nombre de ses peintures, faisant du voyage un thème récurrent de son œuvre.

    C'est à partir de 1970 qu'il revendique clairement son appartenance au mouvement de la Nouvelle Figuration Narrative. A cette époque également le peintre s'installe à Paris.

    En 1970, le Musée d'Art Moderne de Paris lui consacre une exposition, suivi du Centre Georges Pompidou en 1985, puis du Grand Palais (exposition « La Figuration narrative », 2008). Il expose également à la Galerie Maegth,  aujourd'hui  galerie Lelong. Ses œuvres de l'époque correspondent surtout aux portraits qu'il fait des artistes et des personnalités qu'il rencontre tels que James Joyce, Sigmund Freud, ou encore Gustav Malher.

    A la fin des années 80, il réalise des peintures murales à grande échelle pour des bâtiments publics, notamment pour la First National City Bank, en 1973-74 de Madison, et pour le foyer-bar du Théâtre du Châtelet à Paris (1988). On peut aussi admirer ses tableaux monumentaux peints dans la salle des Pas Perdus de la Gare d'Austerlitz à Paris (1992).

    A ce jour, Valerio Adami fait encore parler de lui dans le monde entier: il est représenté par la galerie Daniel Templon à Paris depuis 2004, une grande rétrospective a été organisée à la fondation Pomodoro de Milan en 2008, et il continue à participer aux biennales ainsi que d'organiser des expositions de ses œuvres.

  • L'étoile du matin, 2007. Acrylique sur toile, 50 x 60 cm
    A portrait of the artist (studio), 2014. Acrylique sur toile, 147 x 65 cm
    Ascensione, 1984. Acrylique sur toile, 198 x 147 cm
    Autoritratto, 1983. Acrylique sur toile, 198 x 147 cm
    Disegno per la muova musica, 2014. Acrylique sur toile, 198 x 147 cm
    Etude per The Blue Mosque, 2008. Acrylique sur toile, 81 x 65 cm