Vous êtes ici

"ACOUSMA FEMINA" Concert de musique acousmatique

Jeudi 21 Mai 2015

Pour ce quatrième rendez-vous , l'Ensemble Flashback met à l'honneur les compositrices lors de ce concert de musique acousmatique.
Oeuvres de Bérangère Maximin, Lucie Prod'homme, Georgia Spiropoulos.

 

Programme :

 

Lucie Prod'homme  

Jazzbande (extrait) [2007]

Pièce mixte, pour improvisation et support audio

- Free sons  4'26

Proposition croisant le jazz et la musique électroacoustique, avec comme principale question, celle de l'essentiel (comme toujours…).

Que faut-il garder de fondamental pour que chaque identité soit encore perceptible dans le résultat hybride ?

À cette interrogation, tentent de répondre trois "propositions… positions musicales" : trois façons de passer le temps, de penser le rythme, d'aborder la matière, à la croisée de deux chemins musicaux, où l'improvisation et l'écriture tissent un discours sans frontière.

Jazzbande se compose de trois parties, "La noire à 200", "Mollosong" et "Free sons". C'est cette dernière que nous entendrons ce soir.

 

Georgia Spiropoulos

Vocalscapes on Walt Whitman

Composition acousmatique & installation sonore

Durée : 14’

"Vocalscapes on Walt Whitman" (2014) est une pièce acousmatique 6 pistes qui peut être diffusée lors d'un concert ou en tant qu'installation sonore. Le matériau sonore est basé sur les enregistrements de quinze "parleurs", de pays différents, lisant des extraits de "Feuilles d'Herbe" de Walt Whitman dans leur langue maternelle. Ces enregistrements ont été ensuite regroupés en strophes, vers et mots, un procédé inspiré des catalogues whitmaniens contenant images, scènes, voix, portraits, objets et mots. La pièce explore l'idée de la "poésie comme espace" et de la "poésie comme géographie" de langues, de voix, de performances et d'humains. Elle est aussi un témoignage de prononciations, de dialectes et d'idiomes, similaire aux mots empruntés, slang, onomatopées, prononciations présents dans la langue de Whitman. Il écrivait : "La prononciation est le résistance de la langue - elle est lalangue". "Vocalscapes on Walt Whitman" a été composé et spatialisé en studio entemps réel à l'aide d'une partition virtuelle dans Max/Msp, le Spatialisateur et Antescofo.

 

Bérangère Maximin

Tant que les heures passent (2008)

Composition acousmatique

Durée 16’

Née en décembre 1976, Bérangère Maximin passe son enfance dans le pays natal de sa mère, l'Ile de la Réunion et s'installe en Métropole en 1991. Elle débute la musique dans diverses formations Rock et World et entre dans la classe de composition électroacoustique de Denis Dufour au Conservatoire National de Région de Perpignan. Dans son Home Sweet Home Studio, à Paris, Bérangère Maximin fabrique des pièces sonores de divers genres, pièces de concert, émissions et reportages radio sur les musiques transversales, esquisses sonores pour la scène et la vidéo. Ses créations intègrent ainsi diverses line-ups de festivals, cycles de musique contemporaine, veillées lounge électroniques et événementiels musicaux et radio. A la sortie de l'album "Tant Que Les Heures Passent" sur le label de John Zorn, Tzadik Records (sept. 2008), Bérangère crée un live présenté pour la première fois cet automne, au Stone (NYC) puis à Mains d'Oeuvres (France). Cette série de morceaux pour laptop et voix en direct nommée 'Stuck In A Nasty Little Film' continue de se développer sur la route. Après les concerts, entre autres, à New York, en province française et en Italie ce printemps où elle a ouvert pour des personnalités fortes telles que Christian Fennesz et James Blackshaw, le live tournera en Russie et dans le sud de la France, la saison prochaine. Elle travaille également sur son second album à paraître sur le même label.

 

-----------------------------------------------------------------------

À cent mètre du centre du monde / Centre d'Art Contemporain.
3, AVENUE DE GRANDE BRETAGNE 66000 PERPIGNAN

Entrée: 5 Euros
Adhésion annuelle: 2 Euros

------------------------------------------------------------------------

En partenariat avec le Centre d'art contemporain « À cent mètres du centre du monde », cette saison musicale se veut être un rendez-vous pour les curieux désirant, comme nous, découvrir les nouveaux horizons de la création sonore de notre temps.

Nous vous convions, tous les troisième jeudis du mois, à la présentation d'œuvres et d'artistes aux esthétiques variés qui entrouvrirons, le temps d'un concert, les portes de la création musicale contemporaine.

Mélomanes, curieux, soyez les bienvenus !

L’ «Ensemble Flashback» a pour priorité la création et l’interprétation de la musique du XXIème siècle, qui font appel aux nouvelles technologies. Cet ensemble à géométrie variable
se compose d’interprètes, de compositeurs et de chercheurs professionnels qui

ont comme goût commun, l’innovation et l’exploration de nouvelles pratiques musicales.
La sensibilisation et la découverte font partie des priorités de l'Ensemble, qui propose régulièrement des ateliers de création sonore ouvert à tous, permettant de mieux saisir les enjeux de la création d'aujourd'hui à travers le travail sur le geste, la matière, la texture, la forme, etc.

Retrouvez nous sur :

www.ensembleflashback.com